Apaisez vos voies respiratoires

Découvrez vos nouveaux alliés pour résister au froid qui s’installe et protéger vos voies respiratoires !

Le froid, le mauvais temps, le manque de lumière, le changement de rythme, mettent à mal l’organisme. Alors si vous n’avez pas suffisamment boosté votre système immunitaire, les rhumes, toux et autres affections des voies respiratoires vous guettent.

Ces affections sont en grande majorité d’origine virale et prennent généralement la forme de grippe ou rhume, avec obstruction nasale, maux de gorge, toux sèche ou productive, symptômes généraux incluant fièvre, fatigue et myalgies.

Bien que considérées comme bénignes et comme guérissant spontanément en une dizaine de jours, elles affectent notre potentiel vital, notre dynamisme et notre faculté à vivre normalement.

Il est possible de réduire les symptômes des affections des voies respiratoires dès leur apparition et de les combattre grâce à des actifs naturels et efficaces. Soulagez vos voies respiratoires grâce à la synergie de la Guimauve, de l’Eucalyptus, de la Myrtille et de l’Aubépine pour une action globale pour dégager et soulager les voies respiratoires et adoucir la gorge et calmer la toux.

DE LA GUIMAUVE, POUR SES PROPRIÉTÉS ADOUCISSANTES SUR LES VOIES RESPIRATOIRES

La guimauve est une plante de la famille des Malvacea (dérivé du grec, malake signifiant doux). Elle est reconnue pour ses propriétés adoucissantes et est principalement indiquée contre l’inflammation des muqueuses, l’irritation des voies respiratoires ou pour soulager les toux sèches.

Elle doit ses propriétés à sa forte teneur en mucilages et polyphénols. Un mucilage est une substance végétale constituée de polysaccharides (cellulose, amidon, xantane), qui gonfle au contact de l’eau et produit une substance visqueuse semblable à la gélatine aux propriétés émollientes. Chaque partie de la guimauve (racines, feuilles, fleurs) possède ses propres éléments et ses propres propriétés : mucilages différents, amidon, polyphénols, les acides phénoliques et acides aminés.

Trois études réalisées par la même équipe de chercheurs indiquent que les polysaccharides isolés des racines – et en particulier le rhamnogalacturonane – possèdent des propriétés antitussives. Ces propriétés sont comparables à celles obtenues avec la codéine et semblent impliquer le système de la sérotonine.

Consommer de la guimauve permet donc de fluidifier les mucosités, d’expectorer et de nettoyer les bronches.

DE L’EUCALYPTUS, FLUIDIFIANT ET ANTI-BACTÉRIEN

Les feuilles eucalyptus sont traditionnellement utilisées pour traiter l’inflammation des voies respiratoires, de la gorge ou des muqueuses de la bouche, des bronches ou de la gorge et pour soulager la fièvre et les symptômes de l’asthme.

L’eucalyptus est composé à 70% d’eucalyptol – également nommé 1,8-cinéol ou cinéol – qui est un stimulant des glandes exocrines, des muqueuses digestives et voies respiratoires. La plupart des sirops de nos grands-mères étaient d’ailleurs composés d’eucalyptol : son effet tensio-actif empêche les plaques de mucus de rester accrochées dans la région des alvéoles de nos poumons, ce qui lui permet de nettoyer les voies respiratoires. À cela s’ajoute une action anti-inflammatoire sur les muqueuses, les bronches et le nez.

Un essai clinique mené auprès de 242 sujets atteints de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) a démontré que la prise d’eucalyptol durant 6 mois a réduit la fréquence et la durée des exacerbations plus efficacement qu’un placebo4. Tous les sujets recevaient en parallèle leur traitement médical standard. En outre, deux études cliniques menées avec le cinéol, ont donné de bons résultats pour le soulagement de la toux et la réduction de la fréquence des exacerbations chez des gens atteints de bronchite chronique.

Le 1,8-cinéol influe par ailleurs sur le système parasympathique qui contrôle le rythme cardiaque et la tension artérielle par vasodilatation et entraîne une bronchoconstriction (favorise le relâchement des muscles lisses des bronches). Au cours de trois essais cliniques, le 1,8-cinéole que contient l’eucalyptus s’est révélé efficace pour réduire la dose de corticostéroïdes utilisée par des sujets souffrant d’asthme et pour combattre le rhume.

DE LA MYRTILLE, POUR ACTIVER LA MICRO-CIRCULATION DANS LES BRONCHES

La myrtille, riche en vitamine C, apporte aussi fer, magnésium, potassium et phosphore. Elle possède une quantité record de flavonoïdes aux propriétés fluidifiantes, anti-oxydantes et anticancéreuse. En dehors d’autres composants phénoliques, les fruits contiennent une grande concentration d’anthocyanes, dont l’effet anti-oxydatif dépasse de loin celui des vitamines C et E.

De nombreuses études cliniques et épidémiologiques ont été publiées sur les liens entre la consommation de myrtilles (flavonoïdes) et une réduction des risques de maladies cardiovasculaires et dégénératives.

La myrtille permet donc de lutter contre les problèmes de microcirculation et renforce les capillaires en les protégeant de l’oxydation10 et en diminuant la perméabilité des petits vaisseaux.

D’autre part, les composés phénoliques des myrtilles contribueraient à réduire l’oxydation des lipides sanguins, les effets du stress oxydatif et l’inflammation du système vasculaire. Une étude contrôlée contre placebo, en double aveugle, portant sur 60 patients ayant une insuffisance veineuse chronique, a montré une amélioration significative des symptômes après 30 jours de traitement avec un extrait de myrtilles.

DE L’AUBÉPINE, POUR SES VERTUS APAISANTES

L’aubépine est employée depuis l’Antiquité par les médecins Grecs ainsi qu’en médecine traditionnelle chinoise. En Europe, elle est préconisée pour traiter les troubles cardiaques, les troubles anxieux mineurs et l’insomnie qui peut en découler.

Parmi les principes actifs, on peut noter des procyanidines mais surtout deux flavonoïdes, l’hyperoside et la vitexine, qui agissent comme régulateurs du rythme cardiaque en diminuant les palpitations et la perception exagérée des battements cardiaques chez les personnes anxieuses et nerveuses. En réduisant ces palpitations, l’aubépine a une action sédative sur le système nerveux central.

La fleur d’aubépine contient également des amines aromatiques (tyramine, phénétylamine) qui ont des propriétés cardiotoniques. Deux essais avec placebo publiés dans les années 1980 indiquent que la prise d’un extrait normalisé a eu des effets bénéfiques sur des patients souffrant d’angine de poitrine.

La synergie de ses différents composants permet donc de lutter globalement et efficacement contre les états de nervosité, d’irritabilité et d’anxiété, et ce, sans effets secondaires indésirables (contrairement aux médicaments de synthèse).

Associer l’aubépine aux trois autres plantes permet de soulager les toux nocturnes et de favoriser un bon sommeil.

Retrouvez le complexe naturel sur activa-store 

 

 

Laisser un commentaire

Naviguer

Retrouvez les Laboratoires Activa !

Titre du service
Pour trouver nos solutions naturelles

Titre du service
Notre Facebook

Titre du service
Découvrez nous sur Instagram

complement alimentaire