Boostez votre microbiote, la clé d’un bon système immunitaire

Le rôle de plus de 100 000 milliards de bactéries de 400 espèces différentes, vivant dans nos intestins, ne se limite pas à l’assimilation des nutriments et à l’élimination des déchets. Il s’étend à la protection de l’organisme tout entier. Le microbiote, cet écosystème composé de millions de microbes et de bactéries, varie et évolue avec son hôte.

Parmi les bactéries, la plupart sont inoffensives ou bénéfiques pour l’organisme. Dans des circonstances normales, les microbes potentiellement pathogènes, sont trop peu nombreux pour avoir un effet néfaste. C’est en produisant de l’acide lactique que les “bonnes” bactéries rendent l’environnement intestinal défavorable au développement des bactéries pathogènes. Dans de nombreux cas de maladies chroniques, un déséquilibre de la communauté microbienne est présent. C’est ce qu’on appelle la dysbiose. Elle démontre clairement le lien entre un microbiote sain et l’immunité. 

Le rôle des bactéries de la flore intestinale

Les bactéries de la flore intestinale jouent un rôle important dans :

  • La digestion : La flore complète la digestion des aliments par le processus de fermentation. Elle participe également à la motilité digestive, c’est-à-dire au transit intestinal. Les troubles digestifs fonctionnels (ballonnements, colon irritable, problèmes de transit) concernent environs 30 à 40% de la population française.
  • L’assimilation des nutriments : au cours du processus de fermentation, les bactéries décomposent les aliments et les rendent facilement digestibles, augmentent leur teneur en nutriments et rendent leurs vitamines plus disponibles pour l’organisme.
  • L’élimination des déchets : absorption du cholestérol, élimination des toxines comme l’ammoniac, les nitrites, etc.
  • La barrière contre l’infection : les bactéries de la flore intestinale stimulent les macrophages et les lymphocytes responsables de la production d’anticorps qui vous permettront de lutter contre les virus. En effet, ces cellules jouent un rôle majeur dans l’immunité générale de notre organisme.

Néanmoins, toute agression de la flore intestinale peut affecter son équilibre et permettre à des bactéries nocives de se développer : stress, surconsommation de médicaments, alimentation malsaine et/ou pauvre en fibres, infections, maladies, ou prise d’antibiotiques.

61% des Français déclarent se sentir stressés, la plupart du temps ou de temps en temps. 

En conséquence, voici quelques suggestions de Chantal, experte en micronutrition pour un système immunitaire fort :

  • Réduisez les quantités de sucre, de gluten et de produits laitiers transformés.
  • Apportez de nouvelles bactéries surtout lorsque vous traversez une période de stress et toujours lors de prise d’antibiotiques et traitements antibactériens.
  • Buvez une quantité suffisante d’eau propre chaque jour, selon vos besoins.
  • Equilibrez votre alimentation entre les aliments crus et cuits.
Le vieillissement s’accompagne de grave altération du système immunitaire (réponse plus faible aux vaccins et un contrôle altéré des virus latents), de la flore intestinale (problème de transit) et du lien intestin cerveau.

Le choix d’une supplémentation nutritionnelle

La bonne nouvelle est que ce microbiote peut être “réparé” en quelques semaines en réintroduisant les souches appropriées. Notamment, en ayant recours à de la supplémentation avec une bonne source de symbiotique tels que : 

D’autres sources de probiotiques naturels.
  • Les probiotiques : organismes vivants vous permettant de maintenir une flore intestinale plus saine, ils détiennent chacun des bienfaits différents. Ils sont sensibles à l’acidité de l’estomac et nécessitent une forme encapsulée (gastroprotection) pour franchir la barrière gastrique en conservant les organismes vivants. 
    Des bactéries telles que Lactobacillus acidophilus et rhamnosus, Bifidobacterium longum et Infantis sont indispensables pour renforcer vos défenses. Ces bactéries sont les plus répandues et constituent par exemple 95% de la flore intestinale des enfants allaités, ce qui explique leur plus grande résistance aux infections.
  • les prébiotiques : souches venant nourrir les probiotiques ou “bonnes bactéries”, elles sont essentielles à leur développement. 
    Les Fructo Oligo Saccharides (FOS), le Xylitol et le Ribose sont essentiels pour nourrir les bactéries de votre flore intestinale – ce qui est sans doute aussi important que d’y apporter de nouvelles. 

Les observations scientifiques montrent l’effet bénéfique de la combinaison Pro et Prébiotiques et considèrent son action supérieure à celles des Probiotiques seuls. 

Sachez que la prise de symbiotique est adaptée aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants à partir de 3 ans (en diluant 1 gélule dans peu d’eau ou de lait).

Laisser un commentaire

Naviguer

Retrouvez les Laboratoires Activa !

Titre du service
Pour trouver nos solutions naturelles

Titre du service
Notre Facebook

Titre du service
Découvrez nous sur Instagram

complement alimentaire