Vitamine C, faites la différence

La vitamine C

La vitamine C (ou acide ascorbique) est essentielle à l’organisme. Son action va bien au-delà du palliatif au coup de fatigue. En effet, elle aide à l’absorption, par l’organisme, des nutriments dont il a besoin. Elle participe à la biosynthèse du collagène, de la carnitine et des catécholamines, tout en luttant contre les bactéries et les radicaux libres.

L’être humain est incapable de synthétiser la vitamine C, il doit donc la puiser dans son alimentation. De plus, après l’absorption intestinale elle est répartie dans les tissus. Elle ne peut, par conséquent, être stockée, ce qui implique d’en renouveler sans cesse l’apport. Par ailleurs, notre mode de vie actuel rempli de : stress, maladie, pollution et mauvaises habitudes alimentaires, induit un besoin accru en acide ascorbique. Parallèlement, notre alimentation ne suffit pas à nous fournir la « dose » indispensable au bon fonctionnement de notre organisme et à notre bonne santé.

Les offres de compléments ne manquent pas, mais peu d’entre eux sont efficaces, il faudrait en effet en étudier avec soin la composition. Faire la distinction entre vitamines C chimique, naturelle, synthétique (mélange de vitamine C chimique et naturelle), ou de synthèse naturelle ; entre teneur en fruits et teneur réelle en vitamine C, etc.

Inutile d’expliquer en quoi la vitamine C naturelle est « meilleure ». Mais il convient là encore, malheureusement, de bien lire les étiquettes. En effet, la réglementation autorise l’allégation « naturelle » lorsque le complément contient au moins 10% d’extraits naturels, ce qui est trop peu pour un effet optimal.

L’acérola, pour une concentration maximum en vitamine C

Fruit d’un arbuste de l’Amérique tropicale appelé Acérolier, il ressemble, à s’y méprendre, à une cerise. Pourquoi choisir l’Acérola ?

  • C’est le fruit qui contient le plus de vitamine C. Elle est effectivement 20 à 30 fois plus concentrée en vitamine C que l’Orange ou le Citron (1745 mg pour 100 g d’Acérola) et est également riche en vitamine B6, B1 et A, ainsi qu’en flavonoïdes et en minéraux (fer, calcium, phosphore, potassium et magnésium).
  • Sa vitamine C est bio-assimilable, ce qui garantit son efficacité et facilite son assimilation
    par l’organisme. Ce qui n’est pas le cas des vitamines C de synthèse.
  • L’Acérolier est une plante médicinale très « sûre », les effets secondaires sont quasi inexistants (en cas de surdosage, rares diarrhées dues à son effet « détox »). De plus, elle est sans contre-indication.
vitamine-c

Bien entendu, consommer des Acérolas fraîches n’est ni facile, ni très efficace, dans la mesure où l’acide ascorbique est très instable. En effet, la chaleur et l’exposition à l’air font perdre, aux fruits, leur teneur en vitamine C. Il est donc préférable de la consommer sous forme de compléments.

Les effets de l’Acérola

Antioxydante

Même de petites quantités de vitamine C, peuvent protéger notre organisme des dommages causés par les radicaux libres. Responsables du vieillissement cellulaire, eux-mêmes générés par l’exposition à des toxines et des polluants. Comme : certaines chimiothérapies, médicaments, pollution, fumée de cigarette, etc. La vitamine C participe également à l’activation d’autres antioxydants importants, comme la vitamine E.

Stimule le système immunitaire

Son rôle dans le renforcement des défenses naturelles a largement été démontré. En effet, la vitamine C stimule la production et la fonction des leucocytes (globules blancs), essentiels au système immunitaire. Parallèlement, son action antioxydante protège ces mêmes globules, des dommages oxydatifs.

D’autre part, la vitamine C est connue pour augmenter les niveaux d’interférons in vitro. Les interférons sont des protéines naturellement produites, par le système immunitaire. Elles sont, notamment utilisées dans le traitement de maladies virales, car elles inhibent la réplication des virus dans les cellules.

Agit sur le bien-être cérébral et tonifie

jeunes-vitamine-c

Elle a une action stimulante bénéfique sur le système nerveux, puisqu’elle favorise la production de la noradrénaline et de la dopamine. Ainsi que les neurotransmetteurs responsables de la cognition (attention et concentration), de la motivation et de la formation des idées positives.

Par ailleurs, l’acérola calme l’insomnie : contrairement aux idées reçues, la vitamine C n’empêche pas de dormir si elle est prise après 16h. C’est le mode d’administration et les adjuvants qui importent, et non l’heure de prise. Au contraire, prise régulièrement le soir au coucher la vitamine C régule le métabolisme, améliore la qualité du sommeil et facilite le réveil le matin.

Enfin, elle permet d’éviter ou d’enrayer la dépression, qui est d’ailleurs le premier symptôme de carence en vitamine C (notamment du scorbut). Des études, ont ainsi mis en avant qu’augmenter le dosage en vitamine C, permet de limiter les dommages oxydatifs responsables de la dépression.

Intervient dans la prévention des maladies

Le rôle de la vitamine C, en tant que cofacteur, est principalement lié à son potentiel d’oxydoréduction. De nombreuses études démontrent la corrélation entre un apport élevé de vitamine C et la réduction des risques. Plus précisément, une diminution de certains symptômes des maladies cardio-vasculaires, des cancers, de la maladie d’Alzheimer, du diabète, de l’asthme, des rhumes, etc.

La recherche suggère également que la vitamine C est impliquée dans le métabolisme du cholestérol et des acides biliaires. Ce qui peut avoir des incidences sur les niveaux de cholestérol dans le sang et les problèmes gastriques. Enfin, la vitamine C augmente la biodisponibilité du fer, provenant des aliments, en améliorant son absorption intestinale.

Restructure et reminéralise

En participant à la formation du collagène, elle aide au renforcement de la structure des os, des cartilages, des vaisseaux et de la peau. L’Acérola est aussi préconisée aux sportifs car elle favorise la résistance physique, l’endurance et la prise de masse musculaire. Elle aide également à la récupération après l’effort.

Faire la différence entre teneur en fruit et teneur en vitamine C

L’apport journalier recommandé en vitamine C est de 60 mg par jour. Il s’agit là, bien entendu, d’une dose minimum, pour ne pas souffrir de carence. La posologie recommandée en cas de cure, pour soutenir ou guérir, est de 2g par jour soit 200% des apports journaliers.

Comme évoqué dans l’introduction, il faut différencier teneur en fruit et teneur en vitamine C. La plupart des compléments proposés affichent 500 mg de vitamine C. Pourtant il s’agit en réalité du poids d’un comprimé dans lequel la teneur en vitamine C, le plus souvent synthétique, n’est réellement que de 120g environ. Ceci explique leur prix attractif mais, malheureusement, également leur manque d’efficacité sur l’organisme. Il faut donc privilégier les complexes proposant une teneur réelle, en vitamines C naturelles, supérieure à 300g.

Par conséquent, du fait de la grande variation de composition des produits proposés sur le marché, il faut impérativement :

  • veiller à la provenance,
  • au dosage
  • à la concentration des principes actifs des produits
  • choisir des complexes proposant une efficacité maximale avec une action synergique.

Vous ne pouvez plus laisser de commentaires.

Naviguer

Retrouvez les Laboratoires Activa !

Titre du service
Pour trouver nos solutions naturelles

Titre du service
Notre Facebook

Titre du service
Découvrez nous sur Instagram

complement alimentaire